Courts-métrages studios


Animations 3D

Nous ne détaillerons pas tous les courts-métrages, voici cependant les plus notables d'entre eux... 

Page 1 / Page 2 / Page 3 / Page 4 / Page 5 / Page 6



Katedra (The Cathedral)
(6:30) de Tomek Baginski, nominé aux Oscars en 2002 dans la catégorie "meilleur court-métrage d'animation", est sans doute le court-métrage plus impressionnant du disque. Réalisé en 3D avec un rendu non photoréaliste proche d'une illustration ou d'une peinture, ce film raconte l'arrivée d'un voyageur dans une cathédrale très étrange et organique, dans les structures de laquelle on peut voir des visages empreints d'une grande souffrance. Il est en concentré d' esthétisme d' allégories et de symboles et mène à une réflexion profonde sur la destinée.



Frat:
Synopsis : Dans Un Monde où la pierre prend peu à peu possession des habitants et les transforme en statues, Saï, un petit garçon d'une douzaines d'années, détient le pouvoir de guérison grâce à son sang.
Il est depuis l'enfance martyrisé par son grand frère Vlad, qui, profite de lui et de son don en le battant.
Un jour, Vlad concède de prêter Saï (Son "médicament"),à ses amis voyous qui en profitent pour guérir leur plaie, et le frapper, le laissant sombrer dans l'inconscience.
Dans son rêve, Saï découvre qu'il a lui aussi en lui, profondément enfouie, de la pierre. . .
Réalisés par : Sébastien DURAND,Aurélien PEIS, Julien LIMON, Cédric TREZEGUET
Musique Originale : Trio Zephyr
Son : Yann PONCET ; José VICENTE (Studio Des Aviateurs)
Musique aditionnelle : Empire Of the Death de Florian CLARY et Maxime COUCAUD



Vincent:
Tim Burton nous invite encore une fois dans un univers à part entière. Une sombre et spleenétique perception de la vie qui ne laisse pas indifférent...
"Vincent ", très inspiré du roman noir (Frankenstein, Faust...) et de l' impressionnisme Allemand est l' animation prologue de Mr Jack.
        


14/07/2008
0 Poster un commentaire