Emulation


Emulation: La loi

L'émulation et la loi :

Vous vous doutez bien qu'il serait trop beau de pouvoir jouer à tout, sans posséder ni la console, ni les jeux correspondants ! Cependant, tout n'est pas illégal dans l'émulation.

II - 1) Les émulateurs :

Ils sont parfaitement légaux. En effet, un émulateur ne contient aucun bout de programme protégé par un copyright car il est le fruit de l'étude qu'à faite son auteur des composants de la machine. Cette méthode est appelée "Reverse Engineering". Elle est parfaitement légale.

II - 2) Le BIOS d'une machine :

Les BIOS sont des fichiers contenant le code original du "cerveau" de la machine émulée. Ce code étant la plupart du temps protégé par un copyright, il ne peut être redistribué. Certains émulateurs nécessitent le BIOS de la machine, mais dans ce cas il ne fait jamais partie intégrante de l'émulateur. Vous vous procurez alors le BIOS à vos risques et périls et à "l'insu" de l'auteur de l'émulateur. Il arrive aussi qu'une machine ait un BIOS/ROM ou une ROM cerveau.

II - 3) Les ROMS :

Une ROM peut contenir un jeu, une démo, un programme de gestion de la console, etc. Certaines appartiennent au domaine public : le plus souvent elles sont écrites par des fans, donc libres de distribution. L'émulation permet à des programmeurs en herbe de s'essayer dans la cour des grands. La plupart des autres ROMS sont quant à elles protégées par un copyright. Dans ce cas, vous devez être conscient des limites légales. Ne vous laissez pas abuser par les messages qui bardent les sites de ROMS. En effet, la loi n'autorise une copie de sauvegarde que sous la condition que vous possédiez l'original et que cette copie vous serve dans un cadre privé. Pour ce qui est de "l'effacer au bout de 24 heures", c'est un leurre. Très peu d'éditeurs autorisent la distribution de leur jeu pour l'essai, et ceci n'est d'ailleurs possible qu'aux USA. Vous êtes donc immédiatement dans l'illégalité si vous possédez la ROM d'un jeu sans posséder le jeu original.


22/07/2008
0 Poster un commentaire