Auto-inflammation

Auto-inflammation

Matériel

  • Une petite boîte de conserve vide et propre
  • Permanganate de potassium (KMnO4) pulvérisé
  • Glycérol pur (propane-1,2,3-triol)
  • Un compte-gouttes

Précautions

Attention à la forte chaleur produite, c'est une réaction assez vive, il ne faut donc utiliser que de petites quantités.
La boîte de conserve reste brûlante un bon moment. En cas d'urgence pour éteindre les flammes, verser de l'eau froide dans la boîte.  

Méthode et observations

Faire un petit monticule de poudre de permanganate de potassium au centre de la boîte de conserve.
Ajouter 4 ou 5 gouttes de glycérol (liquide gras, très visqueux) au sommet du tas de poudre.
Au début, rien ne se passe... Au bout de quelques secondes (entre 5 et 40 s), de la fumée se dégage du mélange, puis des flammes violettes apparaissent rapidement.
Remarque : si le permanganate est en paillettes, la réaction se fait attendre (parfois 1/4 h).

Explications

Le permanganate de potassium oxyde le glycérol, très lentement au début, en dégageant une chaleur intense. La chaleur accélère la réaction et le permanganate libère son oxygène plus rapidement.
Le démarrage très lent de la réaction montre bien qu'il est dangereux de mélanger des produits chimiques dont on ne connaît pas les propriétés ; une réaction inattendue, voir dangereuse, peut commencer après un long moment.
La couleur violette des flammes provient de la présence du potassium .

Vidéo:



02/07/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres